Coca de St joan : une brioche pour fêter l’été

Le 24 juin c’est la St Jean (San Joan) et surtout l’arrivée de l’été. Enfin la belle saison !

Ici en Andorre et dans toute la catalogne on fête dignement ce saint qui a eu la riche idée de mourir pour le soliste d’été … Pour ce faire on allume de grands feux, on danse et on déguste une brioche fourrée de crème pâtissière que l’on appelle ici la coca.

coca-san-joan-1

je vous donne une version végétalisée et non moins savoureuse de cette délicieuse spécialité qui va enchanter vos petits déjeuners et vos goûters à venir.

Ne soyez pas effrayé par la couleur de ma crème pâtissière. J’ai mis de la vanille en poudre pour la parfumer et cette dernière a donné cette coloration brune . Ce qui m’a donné l’idée pour la prochaine fois de fourrer ma coca avec de la compote de pomme pour une version différente.

Bonne fête de la St Jean à tous et surtout profitez bien de cet été !

Imprimer la recette Imprimer la recette

Coca de la St Jean : brioche fourrée à la crème

Par Pascale Publié: juin 20, 2014

  • Produit: 7 à 8 Portions

Le 24 juin c'est la St Jean (San Joan) et surtout l'arrivée de l'été. Enfin la belle saison ! Ici en Andorre et dans toute la …

Ingrédients

Instructions

  1. Dans un petit bol émiettez la levure fraîche, versez le lait et ajoutez une cuillerée de sucre en poudre. Fouettez le tout pour dissoudre la levure et le sucre. Laissez reposer 15 minutes.

  2. Pendant ce temps confectionnez la crème pâtissière.
    Pour ce faire, mélangez 50 g de sucre, 60 g de farine de riz, une cuillerée à soupe de rhum, une pincée de vanille en poudre et 40 ml de lait de soja.
    Mettez la casserole sur feu doux et fouettez pour bien dissoudre la farine et le sucre.
    Ne cessez pas de battre jusqu'à l'épaississement de la crème. Otez alors immédiatement du feu.
    Laissez refroidir.
  3. Dans un grand cul de poule, mélangez du bout des doigts, 100 g de farine (prélevé des 300 g), les zestes hachés menus et la margarine à température ambiante.
    Lorsque vous avez obtenu une sorte de sable, ajoutez tous les autres ingrédients, sauf les fruits et les pignons.
    Pétrissez 5 minutes sur un plan de travail fariné. Formez une boule, placez la dans le cul de poule, recouvrez d'un torchon et laissez pousser la pâte pendant 30 minutes.
  4. Coupez la boule de pâte en 2.
    Formez 2 grands rectangles égaux que vous déposerez sur une plaque à pâtisserie couverte de papier cuisson huilé.
    Laissez lever pendant 45 minutes.

  5. Etalez la crème sur un des rectangles. Recouvrez ce dernier avec le second. Soudez les deux pâtes l'une à l'autre en pinçant les rebords.
    A l'aide d'un pinceau trempé dans le Canadou, badigeonnez la coca. Disposez les fruits confits et les pignons sur le dessus. Saupoudrez généreusement de sucre en poudre l'ensemble du gâteau.
  6. Enfournez à mi hauteur à 170°C pendant 30 minutes.

    Envie de plus? 

    Vous avez envie de vous régaler avec ma cuisine végétale et gourmande ?

    Je vous propose une newsletter enrichie de vidéos, de goodies, d’e-books, de conseils inédits et plus encore.



    Powered by WPSubscribers

    6 Comments

    • Répondre juin 22, 2014

      Nathalie Be

      Ma brioche est au four depuis 5mn et ça embaume déjà

    • Répondre juin 22, 2014

      Nathalie Be

      Ben flûte alors !! J’avais laissé un long commentaire et il a été réduit à la 1ere phrase seulement. Ce n’est pas la première fois d’ailleurs… Même pô drôle.

      • juin 22, 2014

        Pascale

        Bonjour Nathalie,
        je ne comprend pas pourquoi tes commentaires sont raccourcis ?! En tout cas cela ne vient pas de moi, je regarde cela, il doit y avoir un bug …
        En tout cas merci pour ta fidélité 😉

    • Répondre juin 22, 2014

      Nathalie Be

      C’est peut-être quand je laisse un com via le smartphone… En tout cas je disais que j’avais un peu accommodé la recette à ma façon et que j’avais remplacé le lait de soja par du lait d’amande, tant pour la crème pâtissière (excellentissime d’ailleurs) que pour faire fondre la levure. Ah oui, et les pignons ont laissé leur place à des billes d’amarante soufflée. Ce n’est plus du coup la coca tradionnelle mais c’est pas grave.
      Je viens de la sortir du four, elle est dorée à souhait et elle me crie de la manger, mais je saurais attendre encore un peu. Dommage que je ne puisse pas partager de photo. Je le ferai sur fb du coup.
      Merci en tout cas d’avoir fait connaître cette spécialité dont je n’avais jamais entendu parler.

    • Répondre juin 22, 2014

      Nathalie Be

      Et j’ai aussi remplacé les fruits confits par 2 beaux abricots coupés en tout petits dés.

    • J’Adore le brioche.
      j’aime beaucoup cette recette.
      merci pour le partage.

    Leave a Reply

    Laisser un commentaire