Phô vegan parfumé au poivre de Timut

Le Phô est une soupe vietnamienne qui se déguste à toutes heures de la journée.

Je pense que comme pour tous les plats populaires, il y a autant de recettes que de personnes qui le confectionnent. C’est donc une version assez personnelle que je vous propose ici.

Tout d’abord j’ai eu la chance de partager les bons plans parisiens de la dream team de VG-Zone qui m’a fait découvrir la boutique d’un grand Monsieur des épices : Roellinger.

Dans cette boutique aux allures de caverne d’Alibaba, vous trouverez les vanilles du monde entier, des baies et des poivres exceptionnels, des cannelles enchanteresses, … Mais je m’égare.

pho-1

Pour en revenir à notre Phô, j’ai découvert un poivre, ou plutôt une baie népalaise : le poivre de Timut. Cette étonnante petite graine, possède un arôme très citronné allié à la puissance modérée du poivre. Un parfum parfait pour assaisonner le bouillon du phô.

pho-2

Si vous n’en possédez pas, vous pouvez le remplacer par du poivre de Sichuan bien plus simple à trouver. Dans ce cas, ajoutez un peu de jus de citron vert en fin de cuisson.

Assez de bavardages. Bon appétit et bon voyage !

Imprimer la recette Imprimer la recette

Phô vegan

Par Pascale Publié: mars 16, 2015

  • Produit: 2 Portions

Le Phô est une soupe vietnamienne qui se déguste à toutes heures de la journée. Je pense que comme pour tous les plats …

Ingrédients

Instructions

  1. Commencez par préparer l'huile parfumée.
    Pour cela versez 60 ml d'huile d'arachide (ou autres huiles neutres) dans une petite casserole. Ajoutez-y 1 cm de gingembre frais râpé, le poivre pilé au mortier, 1 gousse d'ail écrasée et le piment de Cayenne.
    Faites chauffer l'huile sur feu moyen pendant 10 minutes.
    Ôtez du feu et laissez refroidir.
  2. Faites cuire les nouilles selon le mode d'emploi, puis, égouttez-les et rincez-les à l'eau froide.
    Réservez dans un cul de poule, ajoutez 1 CS d'huile de sésame pour ne pas qu'elles collent.
  3. Passez l'huile parfumée au chinois et versez-la dans un wok.
    Chauffez-la sur feu moyen, ajoutez la seconde gousse d'ail écrasée, les bok choy, et le poivron.
    Faites sauter pendant 5 minutes, remuez souvent jusqu'à ce que les légumes soient tendres.
    Ajoutez les champignons et faites sauter encore 3 minutes.
  4. Versez sur la préparation le bouillon de légumes, le tofu coupé en cubes, la poudre de shitaké et les nouilles.
  5. Portez à ébullition 1 minute.
    Au moment de servir, ajoutez la coriandre émincée et 2 CS de sauce soja.
    Servez dans deux grands bols.
    Dégustez aussitôt bien chaud.
    Envie de plus? 

    Vous avez envie de vous régaler avec ma cuisine végétale et gourmande ?

    Je vous propose une newsletter enrichie de vidéos, de goodies, d’e-books, de conseils inédits et plus encore.



    Powered by WPSubscribers

    9 Comments

    • Répondre mars 16, 2015

      lauraveganpower

      Oh miam maim, j’adore ce genre de plat ! Et jolies photo btw !

      • mars 16, 2015

        Pascale

        Merci pour les photos, j’en connais un à qui ça va faire plaisir 😉

    • Répondre mars 16, 2015

      Giang

      Bonjour,

      Votre soupe est jolie à voir et surement délicieuse, et merci de parler de la cuisine vietnamienne. Cependant étant Vietnamienne, je suis un peu sensible à l’appellation « Pho » que vous lui donnez. La soupe Pho est quand même le plat typique de mon pays donc même si la recette peut varier d’une personne à une autre, il y a certaines règles à suivre. Ca commence avec les nouilles, les nouilles Pho sont différentes de celles de Bun, Bun bo, Banh canh… qui viennent pourtant toutes de la farine de riz (et j’en passe, oui un peu comme toutes les pâtes italiennes), donc non de simples nouilles asiatiques ne vont pas se faire. Ensuite le bouillon, le bouillon d’une soupe Pho traditionnelle (donc tout sauf végétarienne malheureusement) prend son goût de la viande mais surtout du gingembre et de l’oignon grillés, auxquels on peut ajouter plus ou moins d’autres épices, de l’anis et de la cannelle entre autres (ça dépend s’il s’agit du Pho au boeuf ou du Pho au poulet, oui oui je sais on parle d’un plat vegan ici mais je voudrais mettre l’accent sur les épices)… Bref, appelez votre création « soupe asiatique » ou à la limite « soupe vietnamienne » mais s’il vous plaît ne l’appelez pas Pho, d’ailleurs n’ajoutez pas l’accent circonflexe sur le O puisque ça fausse la prononciation, qui est plus proche du « feu » que « fô ».

      Comme il y a pas mal de Vietnamiens qui mangent végétarien aussi (pour des raisons religieuses), certains ont déjà pensé à la recette de la soupe Pho version vegan, je me permets de vous envoyer un exemple https://www.youtube.com/watch?v=GlaVCZvI-o8

      Je sais que mon message semble agressif, mais je ne le suis pas. J’admire votre blog et le suis régulièrement, seulement quand il s’agit de la cuisine de mon pays, j’essaye d’apporter un peu de contribution pour clarifier certaines choses…

      • mars 16, 2015

        Pascale

        Hello,
        merci pour toutes ces précisions.
        Il est exact que cette version est une interprétation toute personnelle. Cependant, on en apprend tous les jours 😉
        et encore merci pour votre fidélité.

    • Répondre avril 5, 2015

      Frédéric

      C’était très bon, mon principal soucis c’est de trouver du bouillon de légumes qui n’ai pas de gout chimique. J’ai essayé plusieurs marques bio mais sans succès. L’idéal serait un bouillon surgelé.

    • Répondre avril 17, 2015

      estelleprim

      Mmm cette recette me donne très envie, étant une grande adepte des recettes asiatiques ! Belle présentation, voilà qui va me donner des idées pour les jours à venir, merci ! 🙂

      • avril 17, 2015

        Pascale

        Avec plaisir 😉

    • Répondre mai 30, 2015

      Fleanette

      Bonjour cette recette de soupe a l’air délicieuse! Cela dit j’étais un peu déçue par l’apellation Pho qui la précédait, comme le dit Giang, ça n’a pas grand chose à voir avec un Pho. A commencer par les nouilles, mais aussi l’accompagnement. Tous les PHo que j’ai mangé au Viet Nam étaient servis avec un énorme bouquet d’herbes fraiches et du citron… Souvent on nous proposait aussi d’ajouter de l’oignon cru en rondelles, des germes de soja croustillants… Un superbe mélange de parfums associé à un bouillon très gouteux aussi, mais aussi de textures.
      J’achète à 100% cette soupe cela dit! 🙂

    Leave a Reply

    Laisser un commentaire